Une apicultrice passionnée:

Anne GOURIN/GUERLET, aujourd’hui âgée de 46 ans, je suis mariée et maman d’une petite fille de 9 ans, nous vivons à la campagne.

J'ai un parcours professionnel atypique. En effet pendant 18 ans j'ai été monitrice d'équitation, je suis ensuite devenue commerciale, puis fonctionnaire territoriale comme coordinatrice Enfance - Jeunesse. Aujourd'hui, de nouveau, la nature m'appelle.

Depuis enfant je suis passionnée par la nature, par sa faune et par sa flore. De plus, j'ai eu la chance de vivre pendant 13 ans en Guyane.

Mon souhait est de faire un métier épanouissant  en lien avec ma  passion:  La protection de la nature et transmettre des savoirs.

2%20l%20exploitante_edited.jpg

Qui suis-je?

Abeille avec du pollen

Les Abeilles, une passion

Plus qu'une passion, une vie!!

J'ai découvert le monde des abeilles il y a 8 ans, par l'intermédiaire de mon papa. J'ai commencé par les observer de loin. Force de constater que plus je m'en approchais, plus ça devenait une évidence pour moi... J'ai donc commencé par donner un coup de main pour les visites et la récolte... Ensuite, je suis partie me former auprès de plusieurs d'apiculteurs professionnels pour découvrir les différentes façons de travailler auprès de ces demoiselles.

En parallèle, j’ai créé mon premier rucher. Progressivement, j'ai augmenté le nombre de colonies passant de 8 à  50 et aujourd'hui 230 ruches.

Le monde des abeilles est un monde passionnant et organisé.

Etre avec ces demoiselles m'apporte, personnellement, beaucoup de la sérénité. 

bees-18192_960_720.jpg
La miéllée du soleil

Mon projet professionnel:

2016 a été pour moi une année décisive, en effet après de mûres réflexions j'ai fais le choix de devenir apicultrice professionnelle. J'ai donc phasé ce projet en 3 étapes:

  • 2017: Me former et construire 32 ruches (financées par un parrainage participatif) avec  l'objectif est d'atteindre 50 colonies dans  l'année.

  • 2018: créer mon entreprise, avoir 200 ruches en production, mettre en place mon réseau de commercialisation...

  • 2019: Augmenter mon nombre de ruches, et créer un pôle élevage, pour assurer le renouvellement de mon cheptel.

  • 2020: Continuer de suivre mes ruches et la commercialisation pour écouler le miel.

logo sur fond noir.png

Mes Objectifs:

Aujourd'hui, les abeilles sont en danger et, par voie de conséquence, c’est la biodiversité et notre alimentation qui sont en danger. Il est important de prendre en considération que les produits de la ruche sont ASSUREMENT un précieux "OR" pour notre organisme.

L’idée est :

  • Protéger les abeilles

  • Proposer différents produits de la ruche (miels, propolis, pollen, aromiels…)récoltés en respectant les abeilles et la nature.

  • Favoriser la vente de proximité (marchés, boutiques locales…)

  •  Sensibiliser le plus grand nombre (intervention dans les entreprises, collectivités et écoles…)

  • Etre dans une démarche participative, via des parrainages d'entreprises er de particuliers.

honey-4770245__340.webp

Pourquoi L'Or de la Ruche?

 Pourquoi L'OR de La Ruche?

Tous les produits issus de la ruche sont de l'Or pour le corps, ils ont en apithérapie des vertus différentes. On peut grace à eux se soigner naturellement.

Aussi, les couleurs des différents miels ressemblent aux couleurs de l'OR.

DSC_0261.JPG

L'année 2020:

Aujourd'hui nous sommes en 2020, où en est l'entreprise?

Je termine ma saison avec 230 ruches, la production de miel de cette année a été très satisfaisante. Sauf au niveau du miel d'acacia (la miellée des fées), après analyse, elles m'ont fait un savant mélange de pollen et nectars. Je ne peux donc pas le vendre en monofloral. Cette année j'en suis désolée il n'y aura pas de miellée des fées, croisons les doigts pour la saison prochaine.

L'entreprise en 2019 a connu une progression très satisfaisante sans pour autant encore atteindre ses objectifs.

Par contre 2020 sera beaucoup plus compliqué du fait de la covid-19. En effet j'ai vu l'ensemble de mes marchés de producteurs et ou évènementiels s'annuler les uns après les autres.

J'ai dû annuler mes deux portes ouvertes et localement le marché de noël est annulé.

A la différence de mes confrères apiculteurs ayant de nombreuses années d'existences où leur clientèle est présente ou les producteurs de viandes œufs, fruits et légumes. les choses sont pour moi plus compliquées. 

Pour palier à ces difficultés j'ai essayé en mars de mettre en place la vente par correspondance, seulement les points relais et la poste ont été confinés.

J'essaye d'augmenter le nombre de revendeurs, et j'ai dernièrement en plus du vendredi ouvert les samedis.

Aussi, action que j'ai mené, est de proposer aux producteurs locaux de faire des paniers ensemble. Chose que j'espère développer davantage et de pouvoir travailler avec les comités d'entreprises et les collectivités.

DSC_0442 (2).JPG

2021

Je veux rester optimiste!!!

Je n'ai pas de boule de Crystal pour prédire l'avenir... Il y a de grande chance que la Covid-19 soit encore présente cette année.

Il va donc me falloir, anticiper pour continuer à effectuer des ventes, car produire est une chose vendre en est une autre. Je veux donc continuer à valoriser le travail des abeilles et le mien en vous proposant de savoureux miels.

Je continuerais à respecter mes différents ruchers et ne pas mélanger les miels.

Cette année j'envisage de continuer à développer mon cheptel, pour me permettre de prévoir les éventuelles pertes et je souhaite trouver dans mes colonies une souche me permettant de commencer à développer la gelée royale.

Un autre objectif que j'espère pouvoir atteindre est de faire du pollen, ce dernier vous sera trés certainement proposé en congelé.

Suite à une forte demande il vous sera aussi proposé de la propolis.

2021, j'ai plein de projets à mettre en place, après je ne sais pas si je serai dans la capacité de tous les réaliser?

Je vous souhaite à tous une bonne année et portez vous bien.

Anne

DSC_0275.JPG

2018 L'or de La ruche

Mentions légales

CGV