Les propriétés antibactériennes et cicatrisantes du miel


Les propriétés du miel cicatrisant

Le miel régénère la peau et résorbe les cicatrices, mais ce trésor de la ruche permet également de :

  • Réduire le risque d'infection par d'autres bactéries grâce à son pouvoir antibactérien

  • Capter l'humidité de la plaie. On dit qu'il a un effet osmotique lorsqu'il est placé sur une plaie

  • Apporter des minéraux : il accélère la régénération de la peau

  • Ne pas adhérer à la blessure : le pansement se retire sans douleur

  • Il possède également un effet anti inflammatoire et anti-odorant


Cicatrisation des plaies externes par le miel


Le miel est un produit cicatrisant réputé pour soigner les plaies, les coupures (plaies aiguës chroniques, crevasses et gerçures d'allaitement, ulcères, escarres) et les brûlures (1er et 2nd degré). La stérilité du miel permet son utilisation dans un large spectre de plaies externes.

Le miel possède une composition intéressante : sa teneur élevée en sucre lui donne des qualités antimicrobiennes à l’usage. La constitution du miel et son pH acide empêchent également le développement des bactéries et autres agents pathogènes. Le miel est aussi un bon anti-inflammatoire. Sa forte concentration en eau permet d'étaler le miel sur toute la surface de la plaie ce qui permet aux tissus de cicatriser de façon optimale. L’eau contenue dans le miel rentre alors dans la paie et permet de ralentir sa déshydratation.

L’application de pansements de miel sur les plaies réduit le développement des bactéries et facilite grandement la cicatrisation. Le miel étant sucré, il absorbe l’eau des bactéries et vient à bout des plus résistantes. Il faut noter également que le miel contient de l’eau oxygénée (antiseptique), grâce à une enzyme produite par la glande nourricière des abeilles. Cette eau oxygénée agit pendant une durée limitée provoquant une réaction antibactérienne. C’est pour cette raison que les bandages/pansements avec du miel doivent être renouvelés régulièrement lorsqu'il y a une plaie externe.



Comment cicatriser une plaie avec du miel ?



Il est très facile de cicatriser sa blessure à la maison avec du matériel à portée de main : fournissez-vous de pansements que vous pouvez trouver en pharmacie ou en grande surface. Dans un premier temps, nettoyez votre plaie avec de l’eau ou avec un produit médical, type sérum physiologique ou gel antriseptique. Ensuite, avec l’aide d’une spatule en bois, déposez une fine couche sur la totalité de la blessure en recouvrant uniformément le tout. Recouvrez la plaie avec un pansement ou avec une compresse sèche. A noter qu’il est recommandé de renouveler ce pansement toutes les 24 heures environ, tant que la plaie suinte encore. Ensuite, changez-le toutes les 48 heures jusqu’à ce qu’elle cicatrise.



Les étapes de la cicatrisation d’une plaie

En fonction des personnes, de son état général de santé ou encore de ses habitudes de vie, les adultes et enfants cicatrisent différemment et plus ou moins rapidement. Cependant, toutes les plaies possèdent les mêmes phases de cicatrisation :

  • La phase de détersion, aussi appelée phase vasculaire ou exsudative : c’est la première étape après la blessure. La plaie se débarrasse des tissus abîmés ou dévitalisés ou abîmés, inutiles pour protéger l’organisme après une brûlure. Il est possible qu’une couche jaune se forme sur la plaie, dans ce cas, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel de santé afin d’obtenir un avis médical.

  • La phase de bourgeonnement : c’est la phase de réparation qui commence. La plaie devient alors moins lisse et plus granuleuse. Un tissu se forme alors pour combler la perte de substance. Votre peau devient alors rouge car votre organisme fabrique de nouveaux vaisseaux sanguins qui viendront remplacer ceux détruits.

  • La phase d’épidermisation : il s’agit de la phase la plus longue. La plaie se referme enfin et elle devient plus sèche pour laisser place à une nouvelle peau qui vient recouvrir l’intégralité de la plaie.


Le miel et les brûlures

Pour soigner les plaies ou petites brûlures, avant toute chose, nous vous recommandons de passer la partie atteinte sous l’eau pendant environ 15 minutes afin de la refroidir. Ensuite, fournissez-vous en miel, de préférence liquide, qui possèdent une composition efficace pour la peau, pour soigner naturellement vos brûlures. Comme pour une plaie classique, étalez uniformément le miel sur la plaie et recouvrez de compresses ou de pansements. Pour accélérer la cicatrisation de la brûlure, vous pouvez également ajouter quelques gouttes d’huile essentielle bio à vos soins.


Tous les miels permettent-ils la cicatrisation ?

Si vous êtes en situation d’urgence, vous pouvez utiliser n’importe quel miel que vous trouverez sous la main, car même un miel moins acide sera efficace dans les soins liés à la cicatrisation.


Les meilleurs miels pour la cicatrisation

Le miel est un produit de la ruche de plus en plus réputé pour son action antiseptique et cicatrisante. On le voit apparaître dans de nouvelles formes de produits thérapeutiques et de pansements. Il peut même être prescrit en milieu médical pour les soins des adultes et des enfants. Tous les miels sont antibactériens comme le miel d'Acacia, tilleul, thym, de fleurs ou de forêt… ils favorisent la cicatrisation.


Famille Mary





16 vues0 commentaire