LE SAIS-TU?



L'OUVRIERE:


La plupart des abeilles d’une ruche sont des ouvrières. Ce sont elles qui veillent au bon fonctionnement de la ruche et au bien-être de ceux qui la peuplent. Leur nombre varie en fonction des saisons : elles sont aux alentours de 60 000 à 80 000 en été , et dans les 30 000 en hiver.

La naissance de l’abeille ouvrière L'abeille ouvrière nait d’un œuf déposé dans une cellule ordinaire. Au bout de 21 jours, elle émerge et après 3 jours l’œuf éclot.

Dès sa naissance, l’abeille ouvrière a déjà la taille adulte, elle ne grandira plus. D’ailleurs, la larve ouvrière est tellement petite qu’on a du mal à la voir à l'œil nu. Description

- Taille : un peu plus de 1 cm - Ailes : couvrent tout le corps - Abdomen : fin - Appareil génital : atrophié, parce que l’abeille ouvrière est certes une femelle, mais elle n’est pas conçue pour pondre les œufs.

- Glandes : se développent avec l’âge et en fonction des tâches à exécuter : o glande de Nasanov : pour alerter les autres membres de la colonie de la présence de la reine. On la reconnait à une tache claire visible à l'extrémité de son corps, lorsqu’elle « bat le rappel » à l’essaimage. o glandes labiales et mandibulaires : pour émettre les phéromones d'alarme. o glande hypopharyngienne : pour sécréter une substance pour nourrir les larves.

- Organes de succion et de récolte : o lèvre inférieure : très longue, munie d'un canal qui mène directement au jabot dans l'abdomen, pour aspirer le nectar. Et c’est là que commence la transformation du nectar en miel, grâce à une enzyme (l’invertase) o pattes : munies de brosse, pince, râteau et corbeille pour cueillir et transporter le pollen récolté o mandibules (2) : crochues pour fabriquer la cire et nettoyer plus facilement la ruche.

Une vie de labeur ! - Nettoyeuse (1er-3e jour) : nettoie les cellules, les rayons, les couvains et les débris dans la ruche. - Nourrice (3e-9e jour) : nourrit les larves (de moins de 3 jours), la reine et les abeilles trop âgées ; elle opercule les cellules des larves. - Magasinière : (9e-12e jour) : récupère la récolte des butineuses, transforme le nectar en miel et range le pollen dans les alvéoles. - Cirière (12e-18e jour) : une fois les glandes cirières arrivées à maturité, l’ouvrière produit des écailles pour construire les rayons et les réparer. - Ventileuse (7e-21e jour) : bat des ailes rapidement, pour créer un courant et réguler la température de la ruche - Gardienne (15e-25e jour) : postée à l’entrée de la ruche, elle vérifie l’identité des abeilles qui y pénètrent et donne l’alerte si elle détecte des intrus ou des pilleurs. - Butineuse (22e jour- mort) : l’abeille ouvrière commence par faire des vols de reconnaissance pour explorer le monde extérieur, se familiariser avec son environnement et apprendre à localiser sa ruche. Ensuite, elle partira butiner le nectar et récolter le pollen des arbres et des plantes, avant de le confier aux magasinières.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout